Spécial 8 mars – Ce qu’il faut retenir de notre sondage exclusif

97% des femmes en Suisse romande estiment qu’il faut appliquer plus strictement la loi sur l’égalité en terme de rémunération

(SONDAGE EXCLUSIF BILAN QUALINSIGHT 7/7) Bilan et Femmes Leaders ont réalisé un sondage exclusif sur les conditions de travail des femmes actives en Suisse romande. Depuis une semaine, nous vous avons proposé une série d’articles pour en approfondir chaque question. Nous vous proposons aujourd’hui un résumé en dix chiffres clefs.

Si les études internationales sur la parité, les quotas ou encore les inégalités de salaire se sont multipliées au niveau international ces dernières années, la Suisse dispose d’assez peu de repères sur ces questions. Reflet de l’engagement du magazine Bilan et de Femmes Leaders pour améliorer les conditions de travail des femmes, nous avons mandaté Qualinsight, institut de sondage indépendant, pour analyser la situation en Suisse romande.

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, nous partageons avec vous les principaux résultats de ce sondage, qui montrent bien qu’au delà des droits existants, que ce soit sur le harcèlement ou l’égalité salariale, les pratiques doivent encore évoluer en Suisse.

31% des Romandes ont déjà vécu une situation de harcèlement au travail

→ Parmi elles, 46% estiment que cette situation a nui à leur vie professionnelle

→ Pourtant, 64% n’ont entamé aucune démarche pour dénoncer cette situation

→ Seulement 16% d’entre vous ont perçu une évolution positive depuis l’essor du mouvement #MeeToo

97% des femmes estiment qu’il faut appliquer plus strictement la loi sur l’égalité en terme de rémunération

→  59% sont en faveur d’un système de quotas pour les instances dirigeantes en Suisse

Elles sont plus de 80% chez les femmes ayant un revenu modeste ou un niveau de formation de base

→ Les deux principaux obstacles à la progression de carrière sont la maternité et les préjugés masculins, à près de 40%

→ Avec près de 42% des suffrages, les questions de conciliation vie privée-vie professionnelle sont mentionnés comme le principal obstacle dans la progression de carrière

Vous êtes 55% en moyenne à estimer que la Suisse n’est pas en retard en termes de parité. Les femmes de plus de 50 ans et de formation supérieure ne sont pas de cet avis.

Retrouvez toutes nos analyses sur ces résultats, nos commentaires et interviews sur ces thèmes dans le décryptage spécial du magazine Bilan, et notre série spéciale sur Femmes Leaders.

Tous les liens vers notre série spéciale 8 mars :

La loi sur l’égalité salariale doit-elle être appliquée plus strictement?

Faut-il instaurer un système de quotas pour les fonctions dirigeantes en Suisse?

Carrières: la maternité et le sexisme sont des freins

Dépasser les préjugés genrés lors des entretiens de recrutement

La Suisse est-elle en retard en matière de parité professionnelle? Notre sondage

Spécial 8 mars: 31% des Romandes harcelées au travail


Méthodologie du sondage

Cette enquête exclusive a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 300 femmes âgées de 18 à 65 ans, actives professionnellement (à temps partiel ou à temps plein), vivant en Suisse romande. L’enquête a été menée auprès du panel de consommateurs romands votre-opinion.ch, appartenant à la société d’études Qualinsight, établie à Lausanne. La marge d’erreur sur cet échantillon est de +/- 5,7% pour un niveau de confiance à 95%. Ces femmes ont été interrogées au moyen d’un questionnaire auto-administré en ligne entre le 8 et le 11 février 2018.

Analyses