Rapport de pouvoir en gynécologie/24 avril/Lausanne

Une soirée de débat sur les rapports de force en gynécologie. DR
Une soirée de débat sur les rapports de force en gynécologie. DR

Comment faire face aux rapports de pouvoir en gynécologie? Deux associations lausannoises se penchent sur la question.

Les associations lausannoises Feminista et Le Pensement ont le plaisir de vous inviter à une table ronde dédiée aux rapports de pouvoir en gynécologie et aux stratégies à développer pour y faire face. Alors que la gynécologie cherche à soigner et à donner des outils aux patient·e·s, de nombreuses personnes – femmes cis et personnes trans, non binaires et intersexuées – font face à diverses formes de violence lors des consultations et des prises en charge médicales.

  • Comment expliquer ces situations et articuler le droit des personnes à disposer de leur corps avec l’expertise médicale des gynécologues ?
  • Dans quelle mesure devrait-on développer ses propres connaissances anatomiques et prendre le pouvoir sur sa santé ?
  • Quels sont les avantages et les limites des méthodes d’auto-examination ou de self-help ?

Pour discuter de ces questions, mieux comprendre les rapports de pouvoir qui peuvent se jouer entre gynécologues et patient·e·s, et formuler ensemble des stratégies pour les déjouer, nous vous convions à une soirée modérée par Isabelle Moncada, journaliste 36.9° à la RTS.

Nos invitées nous offriront trois perspectives différentes mais complémentaires : Saira-Christine Renteria travaille comme gynécologue au CHUV ; Marilène Vuille est historienne et sociologue à l’Université de Genève dans le département d’études genre ; et le collectif Adopte unE Gynéco œuvre en faveur d’une gynécologie safe.

 

Infos pratiques

L’événement, gratuit et ouvert à toute personne intéressée, aura lieu le mardi 24 avril 2018 à Pôle Sud (salle Gibraltar), de 20h00 à 21h30, avec un apéritif dès 19h30.

Une soirée pour réfléchir aux rapports de pouvoir en gynécologie.

Une soirée pour réfléchir aux rapports de pouvoir en gynécologie.

Rendez-vous