«On veut des leaders humbles et empathiques: des qualités naturelles chez les femmes»

Pour Marie-France Tschudin, Head Europe chez Novartis Pharmaceuticals, les femmes ont tout intérêt à se positionner pour les postes à responsabilité. Et ce d’autant plus que notre époque attend des leaders qu’ils soient humbles et aient de l’empathie: des qualités qu’elle estime naturelles chez les femmes.

Mariée et mère de famille, Marie-France Tschudin concilie une vie privée bien remplie avec une carrière menée tambour battant au sein de Novartis Pharmaceuticals, l’un des leaders mondiaux du secteur. Pour autant, elle reconnaît qu’il existe en Suisse peu de dispositifs destinés à faciliter cette double casquette de mère et de dirigeante.

Faut-il pour autant se décourager? Marie-France Tschudin encourage au contraire à se positionner pour ces postes à responsabilités. Et ce qui pourrait constituer des faiblesses des femmes aux yeux de certains, comme l’humilité et la propension à se remettre en question, Marie-France Tschudin les voit comme des atouts, car il s’agit de qualités recherchées actuellement chez les leaders, y compris dans le monde de l’entreprise.

Inspiration