«Les conditions-cadres en Suisse pour concilier famille et carrière restent lacunaires»

Stéréotypes encore très présents, conditions-cadres pour concilier vie de famille et carrière trop lacunaires: la professeure de finance de l’Université de Genève Rajna Gibson dresse un tableau peu flatteur de la Suisse en matière de soutien à la place des femmes dans l’économie.

Figure du monde académique et universitaire mais aussi spécialiste reconnue internationalement de la finance et de l’économie, Rajna Gibson a réussi à se faire sa place à la croisée de deux univers qui restent encore aujourd’hui des bastions masculins, et où les femmes ont bien des difficultés à se frayer un passage.

Pour elle, il existe des points à travailler: les femmes pourraient davantage s’investir dans la construction de leur réseau, s’engager dans le mentoring, mais elle constate aussi que des pressions externes ont porté leurs fruits dans d’autres situations et qu’il pourrait en être de même pour augmenter le nombre de femmes à des postes de management ou pour mettre en place des dispositifs permettant aux femmes de concilier vie de famille et objectifs de carrière.

Inspiration