Dominique Loiseau, le courage de recommencer

Du jour au lendemain, la femme du célèbre chef Bernard Loiseau a fait face à la disparition brutale de son mari, et a pris la tête de son groupe. En quelques années, l’épouse discrète s’est muée en dirigeante avertie.

Perpétuer le style et la mémoire de Bernard Loiseau, chef étoilé et ultra médiatique, et faire évoluer son groupe de huit établissements. Tel a été le défi de Dominique Loiseau, à partir de 2003.

D’abord il lui a fallu le courage de faire face, malgré le drame et la disparition de l’homme qu’elle avait secondé dans l’ombre durant tant d’années. Très vite, elle a aussi réussi à trouver et faire respecter son style de direction: collégial, consensuel, ouvert. En 2005, elle devient la première femme à occuper le poste de vice-présidente du réseau ‘Relais et châteaux’. La dirigeante n’hésite d’ailleurs pas à s’appuyer sur des femmes, dans un milieu –la restauration- encore très masculin: Ahlame Buisard, directrice générale du groupe est aussi membre du Conseil d’administration, Bérangère Loiseau, sa fille, est sa responsable marketing et communication. Discrète mais incontournable –elle était présente au dernier dîner des chefs de l’Elysée et a d’ailleurs échangé avec Brigitte Macron sur les besoins de la profession-, elle incarne un leadership féminin traditionnel et de référence

Aujourd’hui, la présidente du groupe Bernard Loiseau prépare petit à petit la succession du groupe, tout en organisant sa transition vers d’autres secteurs, notamment le bien-être avec l’ouverture en 2017 d’un spa de 1500m2, et la création d’une gamme de produits de beauté au cassis. Signés ‘Dominique Loiseau’. La mue est réussie.

Inspiration