Comment donner le goût de la physique aux filles

Docteur en physique et première femme à la tête du CERN, Fabiola Gianotti revient sur son entrée dans cet univers et sur la manière de rendre les sciences plus accessibles aux filles.

12% des scientifiques du CERN sont des femmes. Cela peut paraître peu, mais il s’agit d’une évolution notable car en 1995, elles n’étaient que 4%. Par ailleurs, la féminisation est en marche : 24% des boursiers et post-doc sont des femmes et elles représentent 28% des doctorants. Reste qu’intéresser les filles aux matières scientifiques reste un challenge. Fabiola Gianotti, revient, à l’occasion de sa participation à la soirée Philanthropie 2017 de Bilan, sur le déclic qui l’a poussée à se lancer dans la physique des particules et la recherche fondamentale. Et sur ce qui pourrait motiver les jeunes filles à faire de même aujourd’hui.

Inspiration