6 livres à lire pour booster votre vie professionnelle

Des lectures utiles pendant l'été. DR Pixabay.

Carrière, leadership, conciliation entre travail et vie privée: petite sélection d’ouvrages inspirants et utiles, à parcourir cet été, pour revenir inspirée à la rentrée.

 

Les grands classiques

En avant toutes, Les femmes, le travail et le pouvoir, par Sheryl Sandberg, suivi de Option B, surmonter l’adversité, être résilient, retrouver l’aptitude au bonheur.

L’un ne va pas sans l’autre. Le premier ouvrage de la célèbre COO de Facebook est devenu un classique dans lequel l’auteure questionne tout ce qui bloque la carrière des femmes en entreprise et explique l’intérêt de la diversité et de la mixité. Mais au-delà de la critique des organisations ou du système inégalitaire qui y perdure, l’ouvrage est avant tout un manifeste sur l’ambition féminine. Son titre original, ‘Lean in’ est une incitation directe aux femmes à prendre des risques, à oser être ambitieuse, et constitue un guide de conseils pratiques à leur intention. L’ouvrage a d’ailleurs donné naissance à la Fondation du même nom, qui réunit 380 000 femmes dans le monde et possède de nombreuses antennes en Suisse romande. L’organisation est dédiée à l’empowerment féminin autour de trois axes : la discussion en petits cercles locaux, la recherche –et notamment la publication de l’étude Women in the Workplace en partenariat avec le cabinet McKinsey-, et l’attention publique.

L’ouvrage suivant rédigé par Sheryl Sandberg après le décès de son mari est sans doute encore plus fort, puisque loin de l’optimisme et de l’enthousiasme peut-être un peu exacerbés du premier tome, il questionne le retour au travail après un deuil et la capacité des organisations à accueillir et réintégrer un salarié ayant vécu une expérience traumatisante. Fort. Retrouvez la critique publiée sur femmeleaders.ch.

Pour qui ? Toutes les femmes actives, notamment celles travaillant en entreprise.

Pour déjouer les mécanismes de la charge mentale

Libérées, Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale, par Titiou Lecoq

Le concept de charge mentale a été récemment popularisé par la dessinatrice Emma, mais d’où vient-il, au quotidien, comment s’installe-t-il et surtout pourquoi se maintient-il encore si fortement ? L’auteure féministe décrypte et décortique tous les mécanismes insidieux qui font que les femmes se sentent encore en grande partie responsables des tâches ménagères, du foyer, et qu’elles se retrouvent toujours, en 2018, à assumer une grande part de cette responsabilité. Surtout, elle démontre aussi combien il est malsain pour l’enfant mais aussi le partenaire que cette répartition ne soit pas plus équitable. Un ouvrage sans prétention, mais à l’écriture fluide et pleine d’humour, qui se lit extrêmement bien. Bon nombre de femmes, notamment les mères, se reconnaîtront.

Pour qui ? Toutes celles qui se retrouvent systématiquement à préparer le sac du petit dernier, faire les lessives, les repas, le ménage…ou tout à la fois.

A noter, sur le même sujet, un guide pratique de la charge mentale est paru en février :

La charge mentale des femmes… et celles des hommes, Mieux la détecter pour prévenir le burn out, Aurélie Schneider.

Pour mieux organiser sa vie de maman

Avant d’être la très médiatique secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa a été une auteure et militante féministe active. Elle a notamment fondé le blog Maman travaille qui a donné naissance à l’ouvrage Les 200 astuces de maman travaille.

L’ouvrage ne se veut rien d’autre qu’un guide pratique pour les mères actives, afin d’aborder sereinement les étapes telles que grossesse, allaitement, modes de garde et sorties scolaires. Exemple: prévoir un chemisier blanc propre au bureau en cas d’accident pendant la course contre la montre du matin. Se garder un moment bien à soi dans la semaine où on ne pense vraiment qu’à soi. Préparer la table du petit déjeuner et les cartables la veille. Etc.

Pour qui ? Les futures mamans, qui n’ont pas encore eu d’enfants, ou celles qui prévoient d’en avoir. L’ouvrage ne propose rien de révolutionnaire, mais permet de prendre conscience des difficultés qui peuvent exister pour concilier vie pro et privée. Il s’adresse en particulier aux femmes cadres.

Pour les jeunes entrepreneures

Girlboss, de Sophia Amoruso

C’est l’histoire vraie de Sophia Amoruso entrepreneure à succès –une fois de plus américaine et forte en gueule- aux 609k followers sur Instagram. A 22 ans, cette ex ado rebelle et cancre a fondé le site de vente de vêtements vintage en ligne Natsy Gal, qui fera d’elle une entrepreneure à la tête de 400 employés. Une success-story américaine qui d’ailleurs donné lieu à la série Netflix éponyme.

Un ouvrage facile à lire, volontariste, qui incite à casser les codes et faire preuve de personnalité. Pour qui ? Les start-uppeuses ou entrepreneures qui ont l’impression de ne rentrer dans aucune case mais veulent continuer à n’en faire qu’à leur tête.

Pour les filles trop gentilles

Ces filles sympas qui sabotent leur carrière, 133 pièges à éviter, Lois Frankel

Vous êtes « consciencieuse, sérieuse, efficace, compréhensive, attentionnée, souriante… » mais vous vous ennuyez ferme et votre carrière n’avance pas ? C’est peut-être que vous n’arrivez pas à vous vendre. Dans le même registre que le Lean In ! de Sheryl Sandberg, mais peut-être plus porté sur la pédagogie et l’explication de l’importance de l’affirmation de soi, l’ouvrage explique pourquoi et comment apprendre à se vendre et à utiliser les codes masculins. L’objectif de l’auteur n’est pas de vous transformer en requin, ni de nier ou faire disparaître vos qualités –écoute, empathie-, mais plutôt de vous apprendre à vous présenter, vous vendre, communiquer de manière à être entendue et respectée. Cela suppose parfois de désapprendre certains comportements –demander la permission et l’avis de tout le monde par exemple-, pour apprendre à être plus ‘assertive’, ou affirmée. Bref, passer de la petite fille à la femme, dans le monde professionnel.

Pour qui ? Toutes celles qui ont des réflexes maternels trop prononcés, n’arrivent pas à s’affirmer et en souffrent.

En partenariat avec Payot Libraire.

Conseils